3 façons de savoir si votre écran solaire naturel l’est vraiment

juillet 4, 2017
3 façons de savoir si votre écran solaire naturel l’est vraiment
  • facbook
  • twitter
  • google-plus
  • pin-it

L’été est enfin arrivé, et une partie du plaisir qu’il procure est de se savoir bien protégé du soleil. On trouve sur le marché tellement d’écrans solaires prétendument « naturels » qu’il devient difficile de distinguer le vrai de vrai des produits qui n’ont de naturel que le mot.

Ce que vous appliquez sur votre corps est aussi important — sinon plus — que ce que vous ingérez. La peau est le plus grand organe du corps. À ce titre, elle absorbe plus de 60 % des produits qu’on applique localement, et des études récentes indiquent que ces produits se retrouvent dans le sang. Le choix d’un écran solaire naturel est donc important pour votre santé de même que pour votre sécurité.

Chez Green Beaver, nous croyons qu’en matière de produits pour la peau, le mot « naturel » ne doit jamais être une figure de style. Un produit est naturel ou il ne l’est pas.

Vous cherchez un écran solaire naturel qui vous protégera tout l’été? Voici trois points à surveiller.

1. Oxyde de zinc et dioxyde de titane.

À l’échelle mondiale, deux produits minéraux seulement entrent dans la composition des écrans solaires minéraux. L’oxyde de zinc est le plus populaire et protège votre peau du soleil en agissant comme une barrière physique.

Les écrans solaires classiques vous protègent du soleil en procurant une barrière chimique entre votre peau et le soleil. Même si l’écran solaire que vous songez à vous procurer contient une composante minérale, cela n’en fait pas un écran naturel pour autant.

Certaines protections solaires contiennent de l’oxyde de zinc ou du dioxyde de titane enrobés d’une substance chimique, comme du silicone, ou micronisés en nanoparticules. De nombreux produits contiennent aussi d’autres additifs toxiques comme des parfums artificiels, des agents de conservation chimique, des polymères synthétiques ou d’autres substances chimiques photoréactives.

Cela signifie que la lotion que vous appliquez lorsque vous êtes à l’intérieur ou à l’ombre ne pose aucun problème. Une fois que votre peau l’aura absorbée, cependant, les substances chimiques qu’elle contient se transformeront au soleil et pourraient entraîner des rougeurs et la formation de boutons, de cloques, voire pire. Rien d’agréable sous le soleil.

2. Lisez attentivement la liste d’ingrédients.

De nombreux produits s’affichent prétendument naturels parce que leur principal ingrédient est l’oxyde de zinc ou le dioxyde de titane. Assurez-vous toutefois de lire entre les lignes de la liste d’ingrédients. Ces composantes sont souvent combinées à d’autres substances chimiques.

Certains écrans solaires contiennent d’autres ingrédients potentiellement nuisibles qu’il vaut mieux éviter, comme du silicone, des parfums artificiels, des teintures, des polymères (PEG), etc.

Green Beaver Company propose un glossaire des ingrédients pour vous aider à y voir plus clair facilement. Cette liste alphabétique vous permettra de vérifier la nature des ingrédients énumérés sur vos étiquettes et de repérer les ingrédients naturels et sans danger.

3. Achetez des produits certifiés.

Vous voulez des garanties? Achetez des produits certifiés naturels. Le contrôle et la certification de produits libèrent les consommateurs des devinettes concernant l’innocuité des produits, et vous simplifient la vie.

Les fabricants qui obtiennent la certification pour leurs produits s’engagent dans un processus complexe et coûteux : tous les ingrédients d’un produit et tous les procédés de fabrication sont scrutés et inspectés afin d’en garantir la conformité. La certification est bien plus qu’un logo qu’on accole à son produit : elle ne s’accommode pas de belles paroles ou de pratiques « créatives ». Notre recommandation : recherchez les certifications Écocert ou NSF International, les deux plus fiables qu’on trouve sur le marché aujourd’hui.

Devant l’offre grandissante d’écrans solaires prétendument « naturels », il est plus important que jamais de pouvoir distinguer le vrai du faux produit vert. Tout le monde a le droit de présenter un produit dont l’emballage comporte le mot « naturel », ce qui ne signifie pas forcément que le contenu le soit.

Recherchez un produit capable d’accomplir ce que vous attendez de lui : vous protéger, vous et votre famille. Ne vous restera plus qu’à monter le volume, plonger et vous amuser. Vive l’été!

Alain Menard

Alain Ménard, microbiologiste, a co fondé la compagnie Green Beaver avec son épouse et biochimiste, Karen Clark. Ils ont quitté l'industrie pharmaceutique et des pesticides derrière pour créer des produits naturels et sains. Alain donne régulièrement des conférences sur les risques potentiels pour la santé et les risques environnementaux associés aux substances toxiques présentes dans les produits de soins personnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *