Ingrédients Néfastes

Comme c’est le cas pour les aliments sains, choisir les bons produits pour les soins personnels peut avoir unimpact énorme sur votre bien-être et votre santé à long terme. Une grande partie de ce que nous appliquons sur notre peau est absorbé dans le sang; il est donc important de choisir des produits qui utilisent des ingrédients naturels et sains. Les produits certifiés biologiques de Green Beaver contribuent énormément à maintenir un mode de vie sain. Et rappelez-vous bien que le seul produit chimique synthétique qui soit sûr est celui dont vous évitez le contact!

Ingrédients nocifs dans les produits de soins personnels

1,4-dioxane

Le dioxane est un sous-produit pétrochimique. En d’autres termes, ce contaminant est créé lorsque deux autres produits chimiques sont mélangés ensemble. Ce composé est un irritant pour les yeux et les voies respiratoires. L’exposition à ce produit peut causer des dommages au système nerveux central, au foie et aux reins. Ce contaminant est souvent trouvé dans les cosmétiques et les produits de soins personnels tels que les déodorants, les shampooings, les dentifrices et les rince-bouches. Plus de 56 ingrédients cosmétiques sont associés au 1,4-dioxane.

Prenez garde!
Voici une liste de certains ingrédients communément associés au dioxane-1,4:

  • laurethsulfate de sodium (SLES)
  • laurethsulfate d’ammonium
  • Triéthanolamine laurethsulfate
  • tous les ingrédients dont le nom contient les lettres”eth”, par exemple ceteth, oleth, steareth,ceteareth, myreth suivi ou non d’un chiffre
  • tous les ingrédients dont le nom contient les lettres «PEG», par exemple PEG-8, PEG-40 cocoate de glycéryle, le PEG-40 huile de ricin hydrogénée
  • All tous les ingrédients dont le nom contient “oxynol”
  • tous les ingrédients dont le nom contient “polythylene», «polyéthylène glycol» ou «polyoxyéthylène”
  • tous les polysorbates
  • tous sont synthétisés par ethyoxylation et contiennent le produit cancérigène dioxane-1,4

En lire plus

  1. Dioxane-and-Ethoxylation
  2. Safe Cosmetics

Cocamide

(DEA, phosphates DEA-cétylique, DEA oleth-3 phosphates, myristamide DEA, MEA Stearamide, Cocamide AME, Lauramide MEA, DEA Oléamide, TEA-lauryl sulfate) – Ces ingrédients chimiques sont utilisés comme émulsifiants et bases moussantes dans la majorité des produits pour les soins corporel, en dépit du fait que depuis 1979 la FDA (la Food and Drug Administration) a mis en garde l’industrie de leur danger potentiel. En outre, en 1998, une étude réalisée par le NTP (National Toxicology Program américain) a gravement condamné leur utilisation et désigné les nitrates et des nitrosamines comme agents cancérigènes.

Chlorohydrate d'aluminium

Saviez-vous que l’aluminium se retrouve dans de nombreux déodorants populaires? Saviez-vous que le lien entre votre déodorant et le cancer du sein peut ne pas être une légende urbaine? Une étude a été menée en 2004 par le Dr Kris McGrath, un allergologue de Chicago qui prétend avoir trouvé un lien entre les antitranspirants, l’épilation des aisselles et le cancer. Il croit que les coupables de ces antisudorifiques sont les toxines dans les sels d’aluminium tels que le chlorhydrate d’aluminium. Il dit qu’ils ne pénètrent pas suffisamment dans la peau pour provoquer de problème, sauf si la peau est rasée. Quand vous vous rasez la peau, cela ouvre une porte car juste sous la peau se trouve le système lymphatique dont les vaisseaux se rendent aux seins. Dans cette étude, plus de 400 survivantes du cancer du sein dans la région de Chicago ont raconté avoir utilisé toute leur vie des anti-transpirants après le rasage des aisselles. Il a constaté que les femmes qui se rasaient les aisselles avaient un diagnostic de cancer du sein 22 ans plus tôt que celles qui ne le faisaient pas.

Fragrances ou parfums synthétiques

Peu de gens réalisent que 95% des produits chimiques contenus dans les parfums sont des composés synthétiques dérivés du pétrole. Certains de ces produits chimiques peuvent modifier la tension à la surface de la peau, ce qui facilite l’absorption de ces produits par la peau. Les produits chimiques contenus dans les parfums affectent le cerveau et le système nerveux. Certains des effets peiuvent être immédiats et passagers, et d’autres chroniques et de longue durée.

Les parfums peuvent :

  • Modifier l’afflux sanguin au cerveau
  • Modifier la pression artérielle, le pouls et l’humeur
  • Déclencher des maux de tête et des migraines
  • Induire ou aggraver des problèmes respiratoires
  • Déclencher des crises d’asthme chez les enfants d’âge scolaire (l’asthme est devenu la maladie chronique la plus grave chez les jeunes)

Prenez garde!
Chaque année, les produits chimiques les plus couramment utilisés sont jugés être des perturbateurs hormonaux. Les parfums contiennent souvent de grandes quantités de phtalates, un groupe de produits chimiques toxiques qui sont des perturbateurs endocriniens connus de l’œstrogène et du testostérone. On ignore combien de centaines de parfums chimiques présentement sur le marché possèdent ces propriétés néfastes.

En lire plus

  1. Safe Cosmetics
  2. Fragrance: A Growing Health and Environmental Hazard

Ingrédients nocifs dans les écrans solaires

Formaldéhyde et libérateurs de formaldéhyde

Le formaldéhyde est un carcinogène connu. Il provoque des allergies, des irritations et la dermatite de contact, des maux de tête ainsi que la fatigue chronique. La vapeur de formaldéhyde est extrêmement irritante pour les yeux, le nez et la gorge (muqueuses). Imidazolidinylurée, diazolidinylurée, 2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol (Bronopol), Quaternium-7, 15, 31, 60, etc, DMDM hydantoïne, Hydroxymethylglycinate sont quelques-uns des nombreux agents conservateurs qui libèrent du formaldéhyde qui peuventt provoquer des douleurs articulaires, le cancer, des réactions cutanées, des allergies, la dépression, des maux de tête, des douleurs thoraciques, des infections de l’oreille, la fatigue chronique, des étourdissements et la perte de sommeil. L’exposition au formaldéhyde peut irriter l’appareil respiratoire, déclencher des palpitations cardiaques ou d’asthme et aggraver la toux et le rhume.

En lire plus

  1. Safe Cosmetics

Huile minérale

L’huile minérale, également connue sous le nom d’huile de paraffine, est un mélange d’hydrocarbures liquides obtenus à partir du pétrole qui très utilisée dans les crèmes, les lotions, les hydratants, les nettoyants, les produits capillaires et de maquillage. Elle interfère avec la capacité de la peau à respirer, peut provoquer des réactions allergiques, ralentit les fonctions cutanées et le développement des cellules, peut assécher et obstruer les pores. Tout dérivé d’huile minérale peut être contaminé par des cancérigènes de type HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques).

NOTE: L’huile pour bébé est une huile minérale à 100%!

Lanolin

Tous les produits chimiques utilisés sur les moutons contamineront la lanoline obtenue à partir de la laine. La majorité de la lanoline utilisée dans les produits cosmétiques est fortement contaminée par des pesticides organophosphorés et par des insecticides.

Laurethsulfate d'ammonium

Détergents et agents tensioactifs qui constituent des menaces sérieures à la santé. Utilisés dans les lave-autos, les nettoyants pour planchers de garage, les dégraissants pour moteurs et 90% des produits moussants pour les soins personnels. Les animaux exposés au LSA subissent des dommages aux yeux, font une dépression, ont une respiration laborieuse, la diarrhée, des irritations sévères de la peau et peuvent même en mourir. Ces agents peuvent aussi endommager le système immunitaire de la peau, la séparer en couches, l’irriter et la faire vieillir prématurément.

MEA (Monoethanolamine), DEA (Diethanolamine), TEA (Triethanolamine)

Couramment utilisés dans les produits pour soins personnels et les produits cosmétiques pour ajuster l’équilibre du pH ou de la solution. Ce sont des irritants pour les yeux et la peau et provoquent des dermatites de contact. Facilement absorbés par la peau, ils s’accumulent dans les organes du corps, même le cerveau. L’utilisation répétée conduit à une augmentation importante du cancer du foie et du rein. Ils peuvent contenir des nitrosamines, une substance cancérigène, ou ils peuvent générer des nitrosamines (des sous-produits de fabrication) qui pénètrent facilement dans la peau. L’utilisation de ces produits chimiques sont déjà restreints en Europe en raison des effets cancérogènes connus.

En lire plus

  1. Safe Cosmetics

[ingredient-row title="Nanoparticules"] Les écrans solaires, à base de dioxyde de titane ou d’oxyde de zinc, restent à la surface de la peau et reflètent les rayons UV. Toutefois, pour les rendre plus esthétiques et moins opaques, les nouveaux produits utilisent le dioxyde de titane ou l’oxyde de zinc sous forme de particules microscopiques. Un nanomètre (nm) est d’environ un milliardième de mètre-une unité si petite (le diamètre d’un cheveu humain est d’environ 80 000 nm). Les nanoparticules sont imprévisibles – ils peuvent pénétrer dans la peau et dans le sang et endommager les cellules.

Pigments et couleurs synthétiques

Les pigments synthétiques peuvent contenir des sels de métaux lourds qui laissent des sous-produits toxiques sur la peau, et ils sont un facteur reconnu des irritations de la peau et de la dermite de contact. Les produits chimiques du goudron, qu’on retrouve dans les colorants synthétiques utilisés pour les produits de soins personnels, sont des substances cancérigènes. Les dérivés de goudron sont également utilisés comme colorant noir pour les cheveux de couleur foncée, et certaines de ses dérivés ont été associés au cancer de la vessie et au lymphome non-hodgkinien.Les produits “FD & C Blue 1” et “FD & C Green 3” sont cancérogènes possibles, et on a démontré que les impuretés contenues dans d’autres couleurs –“jaune 6 D & C Red 33, FD & C Yellow 5 et FD & C” – causent le cancer lorsqu’ils sont appliqués sur la peau.

Phtalate

Les oestrogènes se retrouvent dans de nombreux produits, et le plus souvent ils ne figurent pas sur les étiquettes. Les effets sur la santé incluent des dommages aux reins et au foie, des malformations congénitales, une diminution du nombre de spermatozoïdes et le développement du sein précoce chez les filles et les garçons.

En lire plus

  1. Safe Cosmetics

Phénoxyéthanol

(un agent conservateur utilisé dans de nombreux produits pour les soins de la peau dits «naturels»). Tapez le mot phénoxyéthanol dans la base de données de toxicité chimique, et sept entrées sont répertoriées. Voici un échantillon de l’information trouvée sur le phénoxyéthanol comprend:

  • Identification des dangers
  • URGENCE AVERTISSEMENT!
    • Nocif en cas d’ingestion
    • Causes skin irritation
    • Provoque une irritation de la peau
    • Peut causer des dommages aux reins
    • Peut irriter les voies respiratoires et le tube digestif
    • Organes cibles: reins, système nerveux central

EFFETS POTENTIELS SUR LA SANTÉ

  • Contact avec la peau: irritations ou brûlures graves
  • Contact avec les yeux: irritation ou brûlures graves
  • Ingestion: Peut causer une irritation gastro-intestinale accompagnée de nausées, vomissements et de diarrhée
  • Peut causer une dépression du système nerveux central
  • Peut causer des maux de tête, des étourdissements, de la somnolence et des nausées
  • Les stades avancés peuvent provoquer l’effondrement, l’inconscience
  • Peut causer le coma et la mort à cause d’insuffisance respiratoire
  • Peut provoquer une insuffisance rénale
  • Peut être nocif en cas d’ingestion
  • Les lésions peuvent apparaître dans le cerveau, les poumons, le foie, les méninges et le cœur

Que pensez-vous maintenant de l’utilisation de produits qui incluent cet ingrédient ?

Propylèneglycol et butylèneglycol

“Les plastiques à base de pétrole agissent comme agents tensio-actifs (agents mouillants, solvants). EPA estime que le propylèneglycol est si toxique qu’il nécessite des gants, des vêtements et des lunettes de protection et doit être disposé par enfouissement. Parce que le propylèneglycol pénètre la peau très rapidement, l’EPA met en garde contre le contact de la peau pour prévenir les anomalies du cerveau, du foie et des reins. Il n’y a AUCUNE étiquette d’avertissement sur les produits où la concentration est plus élevée que dans la plupart des applications industrielles. Utilisé comme solvant, le propylène glycol est probablement l’ingrédient le plus commun dans les articles de soins personnels, tels que le maquillage, les produits pour les cheveux, les lotions après-rasage, les déodorants, les rince-bouches, et les dentifrices. (Vérifiez les étiquettes de vos produits préférés !!) Il est également le composant actif dans l’antigel; et il n’y a aucune différence entre ce qui est utilisé dans l’industrie et ce que vous appliquez sur votre peau! L’industrie l’utilise pour décomposer les protéines et la structure cellulaire (ce qui constitue la peau); c’est un produit tellement fort qu’il peut enlever les anatifes qui se collent aux bateaux. Mais parce qu’il est tellement bon marché, il est utilisé en concentration très élevée dans la plupart des produits pour soins personnels, même ceux qu’on retrouve dans les magasins d’aliments naturels.”

Silicone

Les émollients dérivés sont occlusifs – c’est-à-dire qu’ils enrobent la peau et piègent tout ce qui s’y trouve dessous, et ne permettent pas à la peau de respirer (un peu comme une pellicule de plastique ferait.) Des études récentes ont démontré que l’exposition prolongée de la peau à la sueur par occlusion provoque une irritation. Certains émollients synthétiques sont reconnus comme étant des agents promoteurs de tumeurs et ils peuvent s’accumuler dans les ganglions lymphatiques et hépatiques. Ils sont également non- biodégradables, provoquant un impact négatif sur l’environnement.

Talc

Une poudre minérale blanc-gris souvent utilisée comme poudre de bébé et pour des produits déodorants. L’utilisation à long terme de cette poudre peut produire les mêmes effets que ceux de l’amiante. Outre les conséquences à l’appareil respiratoire, le talc peut également affecter le système reproducteur.

Triclosan

Un ingrédient antibactérien synthétique ayant une structure chimique semblable à celle de l’agent Orange! L’EPA l’a enregistré comme un pesticide qui pose des risques pour la santé humaine et l’environnement. Classé comme un chlorophénol, c’est un produit chimique soupçonné de causer le cancer chez les humains. L’École de médecine de l’Université Tufts dit que le triclosan est capable de forcer l’émergence de supernmicrobes qu’on ne peut tuer. La Société canadienne de pédiatrie demande aux parents de cesser d’acheter des produits antibactériens, et d’utiliser à la place de l’eau et du savon pour se laver les mains. les jouets, et les articles ménagers.

Vaseline (huile minérale sous forme de gel)

La vaseline provoque de nombreux problèmes pour les peaux photosensibles (c’est-à-dire qu’elle augmente les dommages causés par le soleil). Elle tend également à interférer avec le mécanisme naturel d’hydratation de l’organisme et cause l’asséchement de la peau. Tous les produits sur le marché qui contiennent cette substance chimique induient les conditions mêmes qu’ils prétendent soulager. De nombreux fabricants utilisent la vaseline car ce produit est peu coûteux. Hautement comédogène. La vaseline est classée comme cancérogène probable pour l’homme selon les directives de l’Union européenne concernant les substances dangereuses (CEE 2004), et son utilisation dans les produits cosmétiques sera interdite d’ici septembre 2004, avec la mise en garde suivante: la classification comme cancérogène peut ne pas s’appliquer si l’historique complet du raffinage est connue et qu’il peut être établi que la substance à partir de laquelle elle est produite n’est pas cancérogène.
En lire plus

  1. Cosmetics Database Ingredients
  2. Cosmetics Database Impurities

Harmful Ingredients Found in Sunscreen Products

Avobenzone

L’avobenzone est facilement absorbé par l’épiderme et est un produit chimique qui absorbe les rayons ultraviolets. Comme il ne peut pas détruire l’énergie des rayons uv, il doit convertir l’énergie lumineuse en énergie chimique, qui est hanituellement libérée en radicaux libres. À la lumière du soleil, l’avobenzone se dégrade et devient inefficace en moins d’une heure.

Benzophenone

Les scientifiques ont découvert que les benzophénones, l’un des cinq ou six produits chimiques couramment utilisés dans les écrans solaires étudiés, semblent imiter l’oestrogène et ils ont  recommandé que l’on fasse de plus amples études pour en connaître les effets à long terme comme perturbateur endocrinien.

Homosalate and Octylmethoxycinnamate (octinoxate)

Les homosalate et octylméthoxycinnamates (octinoxate) sont des ingrédients communs utilisés dans les écrans solaires. Il y a des précoccupations, car ces produits ont montré une activité oestrogénique dans les tests de laboratoire – ils perturbent les hormones, affectent le développement du cerveau (en particulier le système hypothalamo-hypophyso- gonadique) et les organes reproducteurs chez les rats de laboratoire.

PABA (para-aminobenzoic acid)

Bien que rarement utilisé aujourd’hui dans les crèmes solaires, il est préférable de connaître les produits qui en contiennent. Quarante pour cent de la population y est sensible, et ressentent des démangeaisons de la peau.