Comment protéger votre peau des rigueurs de l’hiver

Les symptômes de peau sèche se manifestent quand la teneur en eau de l’épiderme descend à moins de 10 %. Le vent, le temps froid et l’air sec ne font que l’assécher davantage. Les longues douches chaudes et les détergents peuvent également aggraver le problème en dépouillant votre épiderme de sa protection naturelle de sébum, ce qui le rend moins apte à maintenir son hydratation.

Le vent d’hiver et le chauffage intérieur laissent-ils votre peau sèche et irritée ?

Le temps froid exerce parfois des effets durables sur notre épiderme. Il peut même aggraver des problèmes déjà installés comme l’eczéma et le psoriasis. Un mercure sous zéro, le vent, l’air sec et le chauffage de nos habitations peuvent tous favoriser ce qu’on appelle le « prurit hivernal ».

Le prurit hivernal se manifeste sur une peau très sèche, particulièrement sur les jambes, les bras, les mains et le torse. Votre peau vous semble alors comme un vêtement qui a trop vécu : un peu juste, rêche, pâle et squameuse. La peau sèche fait même ressortir les rides les plus fines. Elle devient parfois gercée et crevassée, particulièrement sur les zones très exposées que sont les mains et les lèvres. Le prurit hivernal se manifeste alors par des démangeaisons qui vous poussent à vous gratter… en irritant encore plus votre peau.

Dans des conditions idéales, la surface de la peau — c’est-à-dire l’épiderme — contient 10 % à 30 % d’eau. Le sébum — l’huile que produit naturellement la peau — contribue à réduire l’évaporation de l’eau et agit comme une barrière protectrice contre les rigueurs du climat. Lorsque le taux d’humidité ambiant chute sous les 60 %, ce qui est souvent le cas dans les environnements chauffés, votre peau perd son humidité plus vite qu’elle n’arrive à la remplacer. Les symptômes de peau sèche se manifestent quand la teneur en eau de l’épiderme descend à moins de 10 %. Le vent, le temps froid et l’air sec ne font que l’assécher davantage. Les longues douches chaudes et les détergents peuvent également aggraver le problème en dépouillant votre épiderme de sa protection naturelle de sébum, ce qui le rend moins apte à maintenir son hydratation.

Pour prévenir et combattre le prurit hivernal, deux stratégies sont possibles. D’abord, réhydratez votre peau. Ensuite, réduisez au maximum la perte d’humidité.

Pour combattre le prurit hivernal

On trouve deux grands types d’hydratants pour la peau :

  • L’émulsion est une préparation composée de deux liquides dont l’un, huileux, reste en suspension dans l’autre, généralement de l’eau, sans se mélanger, par exemple les crèmes et les lotions.
  • Le baume se compose de substances huileuses, notamment de la cire ; c’est le cas des pommades.

Les émulsions

Les émulsions sont habituellement blanches. Elles sont absorbées par l’épiderme sans laisser de sensation huileuse. L’eau contenue dans une émulsion hydrate instantanément l’épiderme alors que l’huile aide à l’y emprisonner. L’huile empêche ainsi l’épiderme de perdre son humidité. La teneur en huile des émulsions n’est pas aussi importante que celle des baumes. C’est pourquoi l’émulsion convient davantage pour le visage et le corps.

Les baumes

Les baumes sont habituellement de couleur beige. Leur texture épaisse n’est pas absorbée rapidement par la peau, et leur consistance graisseuse laisse la peau glissante. En frottant bien et suffisamment longtemps, la peau finit par absorber le baume et la sensation graisseuse disparaît. Le baume, puisqu’il ne contient pas d’eau, hydrate la peau indirectement. Les cires (celle d’abeille, entre autres) emprisonnent les huiles dans l’épiderme en créant une barrière protectrice. Celle-ci aide la peau à se réhydrater en stoppant la perte hydrique. Elle protège aussi la peau lorsqu’elle est exposée aux rigueurs hivernales. Les baumes contiennent plus d’huiles que les émulsions et conviennent mieux aux zones problématiques que sont les lèvres, les mains et les pieds. Ils peuvent même protéger la peau après le bain.

D’autres façons de « sauver sa peau »

  • Lavez-vous à l’eau tiède plutôt qu’à l’eau chaude, et utilisez un savon doux. L’eau chaude et les savons irritants peuvent dépouiller la peau de ses huiles naturelles.
  • Saupoudrez de l’avoine colloïdale — de l’avoine en poudre fine — dans l’eau de la baignoire. L’avoine apaise la peau sèche et l’aide à préserver son humidité.
  • Après le bain ou la douche, épongez votre peau en douceur plutôt que de vous frotter vigoureusement avec la serviette. Appliquez une lotion hydratante sur la peau pendant qu’elle est encore légèrement humide pour y emprisonner l’eau.
  • Optez pour des produits hydratants à teneur élevée en composantes émollientes naturelles, spécialement formulés pour la peau sèche.
  • Après avoir lavé vos mains, appliquez une pommade qui pénètrera en profondeur pour contribuer à prévenir la peau sèche et gercée.
  • Protégez votre épiderme des rigueurs de l’hiver en appliquant une crème plus riche pour le visage et un baume à lèvres naturel à effet prolongé avant de sortir. Portez un chapeau, un foulard et des gants !
  • Exfoliez la peau afin de permettre une meilleure absorption de l’hydratant utilisé.
  • Veillez à maintenir un degré d’humidité confortable dans la maison. Le chauffage assèche l’air ambiant… et votre épiderme.
  • Buvez beaucoup d’eau. Le corps en a besoin pour bien fonctionner, et lorsqu’il en manque, il puise dans les réserves de l’épiderme.
Le produit a bien été ajouté au panier