Voici pourquoi vous devriez éviter les parfums artificiels

Des substances chimiques que renferment les parfums peuvent être nuisibles à la santé.

Les parfums artificiels sont partout. Les produits d’entretien, les détergents à lessive, les savons à vaisselle en contiennent, de même que de nombreuses chandelles, les « purificateurs d’air » et une foule de produits de soins personnels, dont les shampoings, les laits corporels et les déodorants.

Chez Green Beaver Company, nous évitons les parfums artificiels depuis près de 20 ans. Comme beaucoup de gens de notre entourage, ces parfums nous agressent ! Nous nous crispons chaque fois qu’il nous faut traverser le rayon des parfums d’un grand magasin ou d’une pharmacie : c’est notre corps qui nous dit que ces parfums artificiels ne lui conviennent pas.

Ce n’est toutefois pas une simple question de préférence personnelle. Dans la littérature scientifique, les parfums artificiels sont souvent désignés comme des irritants susceptibles de déclencher des symptômes d’allergie, de migraine et d’asthme. On a même constaté que certains parfums contenus dans les produits de soins personnels nuisent à notre fonctionnement hormonal.

Les parfums artificiels contiennent des substances chimiques

Il faut plus d’un ingrédient pour créer un parfum artificiel. Certains parfums peuvent contenir jusqu’à 14 substances chimiques « secrètes ». J’utilise le terme « secrètes » parce que les fabricants ne sont pas tenus d’énumérer les substances contenues dans leurs parfums. Celle-ci est considérée comme un secret industriel et de l’information confidentielle. En d’autres mots, ces fragrances peuvent contenir à peu près n’importe quoi.

Bien qu’on ignore quels ingrédients composent tous ces parfums, nous savons que nombre d’entre eux contiennent des muscs synthétiques, à l’origine de l’odeur, et des phtalates pour amplifier celle-ci. Ces deux types de substances peuvent pénétrer dans la peau et circuler dans notre corps. Une étude américaine qui s’y est intéressée a trouvé des muscs synthétiques dans la majorité des échantillons de lait maternel analysés.

Une autre étude récente a détecté au moins sept métabolites de phtalate dans l’urine de 81 % des 163 bébés testés. Cela n’a rien de surprenant considérant l’abondance de parfums artificiels contenus dans les produits de bain pour bébé. On a même pu démontrer que certains phtalates perturbent le système endocrinien, ce qui peut entraîner des anomalies physiques, des problèmes de fertilité et certains types de cancer.

“Les parfums artificiels sont souvent désignés comme des irritants susceptibles de déclencher des symptômes d’allergie, de migraine et d’asthme. Certains peuvent nuire à notre fonctionnement hormonal.”

Des conseils pour éviter les parfums artificiels

  • Lisez les étiquettes et la liste des ingrédients, et cessez d’acheter les produits contenant des parfums artificiels.
  • Ne vous laissez pas berner par les grands fabricants qui enveloppent leur produit dans un emballage « nature » ou floral. Un produit peut sembler « naturel » sans l’être.
  • De nombreux produits renferment des arômes « naturels » de fabrication synthétiques. Un produit peut ainsi annoncer un « arôme de lavande » sans contenir le moindre soupçon de lavande.
  • Si vous n’aimez pas lire les étiquettes, préférez des produits non parfumés.
  • Pour profiter des arômes naturels de végétaux authentiques, optez pour des produits homologués naturels.
Le produit a bien été ajouté au panier